NETTALI.COM –  Ziguinchor est depuis quelques semaines sous le coup d’une série de cambriolages, perpétrés par des éléments armés. Après l’attaque de la boutique au quartier Lyndiane, sis à la lisière de Ziguinchor, il y a trois semaines, d’autres faits similaires ont suivi, au grand dam des populations, plongées dans la psychose d’une recrudescence de la délinquance.

La particularité de ces actes de grand banditisme, c’est que les assaillants opèrent nuitamment, lourdement armés. Leurs cibles de prédilection : établissements scolaires, commerces et boutiques dans l’espace communal. Une bande de trois éléments armés de fusil ont fait irruption au collège Saint Charles Lwanga. Après avoir neutralisé et ligoté le vigile, ils ont investi plusieurs pièces de l’établissement, à la recherche d’objets de valeurs et d’argent.

Au cours de ce forfait, ils vont endommager plusieurs matériels et équipements, avant de jeter leur dévolu sur le coffre-fort de l’établissement qu’ils emporteront dans leur retraite. Ignoraient que ce coffre n’était pas alimenté. Ce que confirme le Proviseur du Lycée. «Les assaillants se sont présentés sur les lieux, vers 3 heures du matin. Ils ont eu tout le temps nécessaire pour semer le désordre, avant de se retirer en toute quiétude, vers 6 heures du matin.

Trois jours plus tôt, le Cem Boucotte-sud été la cible de ces bandes armées. Plusieurs installations électriques ont été dérobées par les malfrats qui vont tranquillement battre retraite. Au regard du modus operandi déroulé par les assaillants, des sources policières soufflent qu’il s’agirait de la même bande qui, en sus des écoles, s’attaque aussi aux commerces de la commune. Ils se sont déjà signalés aux quartiers Kenya et Belfort, en quelques jours.