NETTALI.COM – Invité de l’émission Talents d’Afrique, réalisée chez lui à Liverpool, Sadio Mané s’est exprimé sur l’histoire des pénaltys ratés à la Can 2019. Selon l’enfant de Bambali, il est toujours le premier tireur des Lions et va continuer à tirer les pénaltys.

Son talent est immense et indescriptible mais Sadio Mané ne convainc pas quand il s’agit de tirer les pénaltys. Un exercice qui a failli lui coûter son aura en équipe nationale lors de la dernière coupe d’Afrique des Nations.

Malgré les deux pénaltys qu’il avait manqués en terre égyptienne (contre le Kenya et l’Ouganda) l’attaquant des Reds se considère comme le tireur numéro un de penaltys de la Tanière.
Je suis le premier tireur”, déclare-t-il dans l’émission Talents d’Afrique diffusée ce lundi à Liverpool.
Contre le Brésil, Famara (Diédhiou) m’a demandé est-ce que je peux tirer? Je lui ai dit vas-y, il faut marquer“, a laissé entendre Super Mané, devant Vincent Radureau, Habib Bèye et Diomansy Camara.

Auteur de trois réalisations lors de la CAN 2019, Sadio Mané avait de fortes chances de terminer meilleur buteur de la compétition mais son manque de réussite lui a fait défaut.
A la CAN, j’ai marqué un pénalty et j’en ai raté deux. Je pense que mon ratio (pénalty tiré et transformé) n’est pas bon. Je vais laisser aux autres“, reconnaît l’attaquant des Reds.

Mais, je n’ai pas abandonné les pénaltys. Cela ne veut pas dire que je vais abandonner. Je suis un joueur de foot et je pense que dans la vie il ne faut jamais abandonner“, insiste le prétendant au Ballon d’or France Football.
A l’en croire, l’heure de la maturité a sonné.

Comme l’a dit ‘Dio’ (Diomasy Camara) il faut que je me concentre sur ce que je sais faire. Je suis devenu mature“, assure le numéro 10 des Lions.

A rappeler que, depuis sa première sélection en 2012, Sadio Mané ( 63 sélections, 19 buts), a tiré six pénaltys : trois réussis et trois ratés. Soit un ratio de 50%. Un bilan mitigé pour une super star de sa trempe.

Pénaltys réussis : contre la Tunisie (CAN 2017), face à la Côte d’Ivoire (amical en 2017), et contre l’Ouganda ( CAN 2019).
Pénaltys ratés : contre le Cameroun (CAN 2017), face au Kenya (CAN 2019) et contre l’Ouganda ( CAN 2019).