NETTALI.COM – Abdou Mbow, vice-président de l’Assemblée nationale, est monté au créneau pour démonter l’argumentaire d’Ousmane Sonko qui soutient que dès lors que le Doyen des juges a ouvert une enquête sur l’affaire des 94 milliards, la commission d’enquête parlementaire doit surseoir à ses travaux.

«D’abord, Ousmane Sonko ne s’intéresse pas à l’Assemblée. Son absentéisme est confirmé.  Aujourd’hui, il a encore montré aux Sénégalais qu’il n’est pas digne d’avoir des responsabilités, surtout qui sont issues du suffrage universel. L’Article 48 du Règlement intérieur de l’Assemblée dit, à son alinéa 2 : «Les commissions d’enquête ont un caractère temporaire. Leur mission prend fin par le dépôt de leur rapport. Donc, le rapport a été déposé sur la table du Président depuis le mois d’août. La mission de la commission d’enquête (sur l’affaire des 94 milliards sur le dossier du TF 1451/R) a pris fin depuis qu’on a déposé le rapport », déclare le parlementaire, membre de la coalition «Benno Bokk Yaakaar».

Selon lui, le texte ne parle pas de validation. «L’Article 48 dit aussi à son alinéa 4 que l’Assemblée nationale peut seule décider, après audition du rapport et discussion par un vote spécial, la publication de tout ou partie du rapport d’une commission d’enquête. Ce n’est pas une question de validation ou un vote pour approuver le rapport. Le vote doit intervenir si on demande de publier une partie ou tout le rapport. Donc, Ousmane Sonko ne comprend absolument rien de ce qu’il dit», conclut-il