NETTALI.COM – La polémique sur le port du voile à l’Institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar semble toucher à sa fin. Un accord trouvé, permet aux filles d’étudier avec un foulard et non un voile. Une mesure à titre dérogatoire, valable uniquement pour l’année scolaire 2019-2020.

Après la pluie, c’est le beau temps. Le calme est revenu à l’Institution Sainte Jeanne d’Arc de Dakar. Après un accord avec le ministre de l’Education nationale, la direction de l’établissement a reçu ce jeudi 19 septembre, les filles voilées exclues, lors de la rentrée des classes. Elles étaient toutes accompagnées par leurs parents. Ces derniers se disent satisfaits du foulard remis par l’administration.

A en croire les parents d’élèves, le foulard convient bien à leurs filles. Rien à signaler de ce côté.

D’ailleurs, la plainte déposée par l’un des parents d’élèves, a été retirée.

Il y a toutefois un nuage de doute qui plane toujours au dessus des têtes. En effet, cette décision de réintégrer les filles en leur donnant des foulards à la place du voile, n’est qu’un palliatif. Car l’administration est formelle, cette mesure n’est valable uniquement pour l’année scolaire en cours (2019-2020). Est-ce à dire que les filles voilées ne vont plus étudier à l’Isja à l’occasion de l’année scolaire 2020-2021 ? Une zone d’ombre qui intrigue actuellement élèves et parents.
L’on est de nous demander à quand une solution définitive ?