NETTALI.COM – L’affaire du port du voile à l’institution Sainte Jeanne d’Arc connaît une autre tournure. La rencontre entre le ministre de l’Education nationale et la direction de l’Institution a accouché d’une souris, les dirigeants de l’école ayant campé sur leur position. La direction, déterminée à faire respecter le règlement intérieur, n’a pas voulu céder face à la pression des autorités étatiques.

De son côté, l’Etat a haussé le ton et a soutenu qu’il prendra ses responsabilités. En clair, les autorités du ministère de l’Education menacent de fermer l’établissement ou de le placer sous le régime d’administration provisoire, si toutefois l’Institution persistait dans sa position.

Une menace qui ne semble pas ébranler la direction puisqu’elle a maintenu la décision de renvoi des 26 filles.