NETTALI.COM – Les temps sont durs pour la grande distribution et plus particulièrement Auchan. L’hypermarché affiche une perte d’un milliard et demi d’euros au premier semestre 2019. Le groupe assure que c’est une mauvaise passe et qu’il a pris le virage du redressement. 

Pour l’instant, il s’agit surtout de pertes comptables, enregistrées sur des filiales que le groupe est en train de vendre : Auchan en Italie et au Vietnam ainsi que de la banque Oney, laissé à la Caisse d’Épargne. L’année dernière, Auchan a déjà affiché une perte de plus d’un milliard d’euros et il s’est lancé depuis dans un vaste plan d’économie qui passe par la fermeture de 21 magasins en France et 700 à 800 suppressions d’emplois.

Le modèle économique de l’hypermarché est attaqué. L’an dernier les ventes ont reculé de 3,3%. Depuis cinq ans c’est Lidl qui grappille des parts de marché. Auchan essaye de signer des partenariats avec des producteurs locaux et de développer son offre bio parce qu’il souffre de l’image négative des produits alimentaires vendus dans les grandes surfaces.

Pour redresser ses comptes, aujourd’hui, Auchan est obligé de fermer des magasins mais aussi de ralentir les investissements qui permettent de rénover ses grandes surfaces.

Avec rtl.fr