NETTALI.COM – Suite à la levée du corps d’Amath Dansokho, le militant des droits de l’homme Alioune Tine y est allé de sa réaction. C’est pour dire que Dansokho était un homme libre. 

“Dansokho a été l’un des hommes les plus libres de la classe politique. C’est pour cela qu’il a travaillé avec Diouf, puis Wade et Macky Sall. Quand vous regardez ses relations avec Diouf, il a été défénestré, parce qu’en réalité, il disait ce qu’il pensait. Il avait cette liberté de penser, de critiquer, de dire ce qu’il pensait. C’est le Pit et Amath Dansokho qui ont donné cette crédibilité à la candidature de Wade, dès 1983. En 88, il était avec Wade et, en 98, il a travaillé pour l’alternance. A un moment donné, il a été arrêté et mis en prison. Sous Wade, il avait cette liberté qui est une denrée extrêmement rare. Dansokho, c’est aussi la générosité, car à Saint-Louis où il va, c’est pour retrouver un ami.’’