NETTALI.COM – Les habitants de Kahé, un village situé à 15 km de Bakel dans la région de Tambacounda, ne savent plus à saint se vouer. Le manque d’eau est leur souffrance au quotidien.

L’eau précieux est le casse-tête des populations de Kahé. Trouver la source de vie dans cette partie de Bakel relève d’un parcours du combattant.
En effet, le forage du village est régulièrement en panne et il ne marche que 3/7 jours au maximum.

Ainsi, pour faire face à cette inconfortable situation, les populations se contentent de creuser des trous le long des lits des rivières asséchées pour avoir de l’eau à boire et abreuver leurs bétails.
Cette pratique quasi-quotidienne est appelée “Ndiyaam bouly”.