NETTALI.COM –  Dans un communiqué, l’ONG Jamra annonce trois plaintes contre la diffusion de scènes de la série ’’Infidèles’’.

Jamra, auteur de trois plaintes, vise des épisodes de la saison 2 de la série ’’Infidèles’dans lesquelles on voit une des actrices exhiber un de ses sous-vêtements.

L’une des plaintes sera envoyée au Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) “pour violation des engagements pris par les promoteurs récidivistes de la série perverse “Infidèles”, consécutivement à la plainte de Jamra et de ses alliés du CDVM (Comité de défense des valeurs morales) de Serigne Bassirou Mbacké Cheikh Astou Fall, et l’ONG Daral Qural Wal Ikhsane de l’imam Dia El Hadj Alioune. Lesquels engagements ayant par la suite étaient justifiés par la “décision du collège du CNRA” rendue le mercredi 12 août 2020, qui mettait en demeure les promoteurs de “Infidèles”, lit-on dans la note.

Selon le communiqué de l’ONG, une autre plainte sera adressée au procureur de la République “pour violation de la loi n°2008- 11 du 25 janvier 2008, relative à la diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs (article 2). Renfor-çant les dispositions du Code pénal, en son article 431- 60, qui bannit l’utilisation de tout moyen de communication électronique aux fins d’afficher, d’exposer, de projeter au regard du public tous imprimés, photographies, films ou images contraires aux bonnes mœurs. Confirmant ainsi les dispositions pérennes du Code pénal sur l’attentat à la pudeur et l’outrage public aux bonnes mœurs (articles 318 et 324).

La troisième  plainte sera déposée à la Direction nationale de la cinématographie pour non-respect de la loi n°2002-18 du 15 avril 2002, portant règles d’organisation des activités de production, d’organisation, de promotion cinématographique et audiovisuelle, et qui sanctionne notamment le défaut de demande d’autorisation préalable au tournage. Ces trois plaintes seront déposées ce mardi 27 juillet, termine le communiqué.