NETTALI.COM – Elargi de prison vendredi dernier, Guy Marius Sagna a réservé sa première sortie à la radio Sud fm. L’activiste était, ce dimanche, l’invité de l’émission Objection. Et il a fait quelques révélations sur ses conditions de détention, mais aussi sur la petite discussion qu’il a eue avec Khalifa Ababacar Sall.

Khalifa Ababacar Sall, Guy Marius Sagna et Adama Gaye. Trois personnalités qui se sont retrouvées en même à la prison de Rebeuss. Donc, forcément les discussions sur l’actualité ne pouvaient pas manquer. Sauf que les autorités ont tout fait pour que les trois ne se rencontrent pas. C’est du moins ce que révèle l’activiste membre du collectif «Frapp/France dégage». Sorti de prison vendredi dernier, Guy Marius Sagna en fait la révélation ce dimanche à l’émission Objection dont était l’invité sur Sud fm.

Interpellé sur une possible rencontre avec Khalifa Sall et Adama Gaye, l’activiste révèle que ce n’était pas facile d’échanger avec l’ancien maire de Dakar ou le journaliste-consultant. «C’était très difficile de les approcher parce que déjà les croiser, c’était ameuter tous les gardes», dit-il. Avant de souligner qu’il se sentait presque en isolement. Et pour cause, «tout était fait pour que je ne parle quasiment à aucun détenu. Il ne fallait surtout pas que je vois où j’entende des choses», martèle Guy Marius Sagna. Pourtant, il soutient avoir eu l’occasion d’échanger avec l’ex-maire de Dakar. «J’ai eu à croiser mon ami et grand frère Khalifa Sall. Il était fort, digne, s’inquiétant plus pour moi et les Sénégalais que pour lui-même», dit-il. Et de révéler : «La dernière fois que je l’ai vu, il m’a dit : ‘’Guy j’espère que tu vas sortir bientôt’’. Et je lui ai répondu : ‘’j’espère que vous allez sortir très vite’’. Il m’a dit : ‘’sortez d’abord, on s’occupera de moi après’’.» «Voilà l’homme que j’ai vu, tout le temps de blanc vêtu», indique Guy Marius Sagna. Qui dit n’avoir pas eu la même chance avec le journaliste Adama Gaye. «Je n’ai pas pu échanger avec Adama», regrette-t-il.