NETTALI.COM – L’inspection des services de la police (la police des police) ne lâche pas encore l’affaire opposant Cheikhouna Gaye de la pharmacie Fadilou Mbacké au commissaire Bara Sankharé.

Si des mesures conservatoires ont été prises à l’encontre du policier par sa hiérarchie, l’enquête ouverte, elle, suit son cours.

Dans le cadre de la procédure, le pharmacien a été auditionné ce samedi au commissariat central de Dakar.

Selon nos informations, il a réitéré ses aveux faits sur procès-verbal, lors de sa première audition au commissariat des Parcelles assainies.

« C’est vrai que je l’ai empoigné. Ce sont les gens qui étaient sur place qui sont venus nous séparer. Il est sorti de la pharmacie et est revenu quelques minutes après avec des éléments en civil qui sont venus m’interpeller. Je ne savais pas que j’avais affaire à un commissaire de police.», a-t-il soutenu.