NETTALI.COM – La chute d’Eumeu Sène, défait hier dimanche 28 juillet par Modou Lô, défraie la gazette sportive ce lundi. Il a été rapporté que lutteur pikinois a été transporté à l’hôpital par les sapeurs-pompiers, suite à une grave blessure, à l’œil, causée par un coup fatal reçu de son adversaire des Parcelles Assainies.

Pape Ngom, l’ex-champion de Simb (faux-lion), et non moins frère de Eumeu Sène, dément ce qu’il prend pour des « rumeurs » distillées par des colporteurs.

Citant un hadith du prophète Mohamed P.S.L., il jure qu’il n’en est rien. « Eumeu Sène a fait tout qu’il devait faire. Ce n’était pas son jour de chance. Il est pieux et s’en est remis à Dieu », se veut-il stoïque.

L’homme qui vit maintenant en Italie et présent à Dakar pour les besoins du « combat royal », déplore toutefois les décoctions mystiques jetées à son frère, avant le début du combat.

Pape Ngom qui avait accompagné son frère au stade, s’adressant aux supporters pikinois, relève que le défi qui était assigné à Eumeu Sène était de devenir « Roi des Arènes ». « Il a relevé ce défi », recadre-t-il, avant de leur demander de ne pas oublier cela. Il n’a toutefois pas manqué de féliciter Modou Lô pour sa victoire.