NETTALI.COM- Aliou Sall a été auditionné ce mercredi 10 juillet 2019 dans le cadre de l’enquête sur le scandale Petro-Tim. Au sortir des locaux de la Brigade des affaires générales de la Division des investigations criminelles( Dic), le maire de Guédiawaye s’est dit soulagé.

« Je suis très soulagé d’avoir eu l’opportunité de parler de ce dossier et je suis désolé pour mes confrères de la presse parce que tout ce que j’avais, je l’ai donné à la police », a déclaré le maire de Guédiawaye devant ses militants, venus massivement le soutenir, moulés dans des t-shirts sur lesquels on pouvait lire ” And Aar Aliou Sall “.

D’ailleurs, Aliou Sall qui a passé de 10H à 20H45mm avec les enquêteurs, a tenu à les remercier. « Je remercie les populations de Guédiawaye. J’ai fait exprès d’arriver à 9 heures 30 minutes alors que j’ai été convoqué à 10 heures. C’était pour leur épargner le fait de devoir rester à m’attendre. Il est bientôt 20 heures et ces hommes, femmes et jeunes sont restés et ça m’émeut beaucoup et ça me confirme dans ma conviction que je n’ai pas le droit de laisser », dit l’ex directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

Poursuivant, il ajoute : « pour rien au monde, je ne lâcherai Guédiawaye et je ne lâcherai ces sénégalais qui m’ont exprimé leur solidarité. Ils ont accepté même de ne pas suivre le match du Sénégal contre le Bénin juste pour m’attendre et voir si j’allais bien. Je leur confirme que je vais très bien. »

Le maire de Guédiawaye a été entendu suite à l’enquête ouverte par le parquet sur des pots-de-vin portant sur 10 milliards qu’Aliou Sall et Frank Timis auraient reçus sur des contrats pétroliers.