NETTALI.COM – Alors que le scandale du pétrole n’a pas fini d’indisposer les tenants du pouvoir, voilà qu’un autre front s’ouvre contre Macky.

Cette fois, c’est au sein même de l’Alliance pour la République (Apr), la formation politique du Président Sall que des voix se font entendre pour protester contre l’absence de considération à leur endroit par le président de la République.
Ces voix sont celles des femmes “militantes de la première heure” du département de Pikine qui dénoncent leur mise à l’écart dans l’octroi des aides par le Président Macky Sall.

Elles ont choisi la permanence Apr de Pikine pour démarrer une grève de la faim. Cinq parmi elles ont été acheminées à l’hôpital. Pourtant, malgré la faim, elles ont eu assez de forces pour huer Mme Ndèye Sally Diop Dieng, ministre de la Famille nouvellement promue présidente des femmes de l’Apr.

Délogées de la permanence, les femmes grévistes ont dressé des bâches à l’entrée pour continuer leur refus de s’alimenter aussi longtemps que le Président Macky Sall fera la sourde oreille face à leurs complaintes.