NETTALI.COM – Au total, 1 370 dossiers ont été traités et 190 rapports transmis au procureur de la République, entre 2005 et 2018, par la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif). Des chiffres communiqués par le Commissaire Mamadou Thiandoum, directeur des enquêtes de police de ladite institution.

M.Thiandoum, par ailleurs président du Comité de coordination de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a précisé qu’il y a eu des jugements et des condamnations, en matière de blanchiment de capitaux et que la lutte contre ces deux fléaux, vise à faire en sorte que «les criminels ne puissent pas jouir des produits de leurs activités illicites».

La Centif compte ainsi sillonner les 14 régions du Sénégal pour sensibiliser les acteurs à bien appréhender leur mission et rôle, sur ces deux fléaux, pour plus d’efficacité dans la lutte.