NETTALI.COM : Le projet de révision de la Constitution, annoncé par le chef de l’Etat, n’emporte pas l’adhésion du secrétaire général de l’Alliance démocratique Pencoo.

Selon Moussa Tine, lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 2019, Macky Sall n’a jamais fait part aux Sénégalais de sa volonté de réformer la Constitution. “Il n’a jamais annoncé sa volonté de réformer les institutions de la République”, a-t-il expliqué sur les ondes de la Rfm, ce jeudi. 

A cet  égard, Moussa Tine pense vraiment que pour quelqu’un qui appelle au dialogue, c’est une manière assez singulière de vouloir modifier l’architecture institutionnelle. Ce proche de Khalifa Sall dénonce ainsi une hypertrophie de la présidence de la République qui pourrait ne plus être responsable politiquement devant aucune autre institution.