NETTALI.COM – Interpellé sur l’Affaire Aliou Sall à la mosquée Massalikoul Jinaan, à l’issue de la prière de l’Eid El Fitr Edition 2019, le ministre des sports Matar Ba a fait savoir dans son commentaire qu'”une accusation n’est pas quelque chose de sure”. 

C’est un Matar Ba dans la peau d’un Imam qui a commenté l’affaire Aliou Sall. POur le ministre des sports, a fait savoir que ce reportage de BBC accusant le frère du Président Macky Sall, Aliou, d’être impliqué dans une affaire de corruption, n’est pas une référence pour lui. “Je ne suis pas de ceux qui prennent comme référence les reportages de BBC. Moi je suis dans un lieu sacré, la mosquée de Cheikh Ahmadou Bamba. Moi je mets en évidence ce que l’Imam vient de dire pour la concorde et la paix, l’unité du Sénégal. C’est ça qui fera le salut de notre pays. Il faudrait que nous sénégalais qu’on comprenne que nous devons être ensemble dans tout. Il faut qu’on comprenne que le décret divin est inévitable et que tout ce qu’on a dans ce bas monde, est décidé avant notre naissance par le bon Dieu. L’ambition ne doit pas nous rendre aveugles. Nous devons être ensemble, chacun dans ses ambitions, mais il faudrait que la raison prime sur tout. Personne ne gagnerait à ternir l’image de son prochain pensant gagner une place de choix dans ce bas monde là. Il faut cultiver la paix et la paix, c’est ça le patriotisme. Il faudrait que nous Sénégalais, que mon prochain soit quelqu’un que j’admire, quelqu’un que je dois accompagner à relever des défis. Mais nous ne devons pas êtres des champions dans la méchanceté. Nous ne devons pas être des champions de la calomnie parce que chacun se connaît et nous devons demander pardon à Dieu et suivre les préceptes de nos guides religieux comme Cheikh Ahmadou Bamba  qui a affronté toutes les difficultés du monde, mais il a fini par dire qu’il pardonne à tout le monde. C’est cela le travail qu’il faudrait faire. Il ne faudrait pas avoir des complexes en citant des savants toubabs (ndlr – occidentaux). On a tout ce qu’il faut pour travailler à développer notre pays.”, a commenté le ministre des sports.

Repris par un journaliste qui parle d’accusations graves dans le cas d’Aliou Sall, le ministre des sports, de répliquer : “une accusation n’est pas quelque chose de sûre” Et je voudrai qu’on comprenne que le Président Macky Sall est engagé pour le développement de ce pays. Il est engagé pour accompagner les Sénégalais à faire de notre pays, un pays développé, un pays de paix. Tout le reste n’est pas assez important. Et comme nous sommes tous des musulmans et que quand quelqu’un est accusé, il faut relativiser car celui qui est accusé a les arguments pour démonter les accusations, limitons nous à cela pour travailler dans la paix et dans la concorde”