NETTALI.COM – Dans son enquête coup de poing, la journaliste Mayeni Jones de la BBC, considère «le deal du pétrole sénégalais » comme le contrat le plus généreux de l’industrie. En clair, au cours des 40 prochaines années, British Petroleum (BP)  versera à Timis Corporation entre 9 et 12 milliards de dollars. Ces chiffres n’avaient jamais été rendus publics.

Le plus cocasse dans cette affaire, d’après le film, c’est que ce pactole est versé à la société privée Agritrans Sarl, qui serait une propriété de Aliou Sall, frère du président de la République et personnage principal de la nébuleuse Petro-Tim, qui avait défrayé la chronique au mitan des années 2010.

En réalité, on a fait croire qu’il s’agissait de redevances que l’Etat du Sénégal devait percevoir, alors que selon l’accusation de la Bbc, c’est le maire de Guédiawaye qui hérite de cette somma faramineuse. Ce qui a intrigué les journalistes-enquêteurs, c’est le montant de 250 00 dollars demandé par Frank Timis, qui serait l’intermédiaire entre le gouvernement sénégalais et la major britannique. Un autre quart de million de dollars aurait été secrètement versé à Aliou Sall.

Nos confrères ont réussi à faire parler Philip Caldwell, ancien gestionnaire de fortune de Frank Timis. Un email envoyé au trust offshore « opaque » de Frank Timis a permis d’éventrer le scandale. « Des documents montrent que BP était au courant de paiements suspects au frère du président », ajoute la même source.

Pour rappel, crée en 2012 par Frank Timis, l’entreprise Petro-Tim avait décroché des  droits d’exploration pour deux grandes concessions pétrolières et gazières au large des côtes sénégalaises, précisément à Saint-Louis Offshore Profond et à Cayar Offshore Profond.

En 2016, elle a cédé ses parts à British Petroleum, qui avait auparavant racheté 32% des parts de Kosmos, pour se retrouver avec 62% des parts, après que du gaz a été découvert dans les concessions.

Des documents  révèlent pour la première fois les détails du contrat liant Aliou Sall à Petro-Tim. Le frère du chef de l’Etat aurait été payé à 25 000 dollars par mois pendant 5 ans. Soit un total de  1,5 million de dollars. Il s’est aussi vu promettre des actions d’une valeur de 3 millions de dollars dans les sociétés de Frank Timis.

Interrogés, les avocats de Aliou Sall rejettent les accusations de corruption et justifient ces rétributions juteuses par « l’expertise » que détiendrait leur client dans le domaine.

Un scandale à 10 milliards de dollars.

BP, le géant de l'énergie, a accepté de payer près de dix milliards de dollars à un homme d'affaires impliqué dans un contrat pétrolier controversé, d’après une enquête de la BBC.BP avait acheté les actions de Frank Timis dans un gisement de gaz au large des côtes du Sénégal pour 250 millions de dollars en 2017. Mais les documents obtenus par BBC Panorama et Africa Eye révèlent que BP versera également à sa société entre neuf et douze milliards de dollars en redevances. BP et M. Timis ont tous deux nié tout acte répréhensible dans cette affaire.

Publiée par BBC News Afrique sur Dimanche 2 juin 2019