NETTALI.COM – Le tribunal correctionnel de Dakar a annulé la procédure relative à l’affaire des faux billets initiés contre Thione Seck et Alaye Djitèye. Une décision que salue Me Bamba Cissé.

« Nous estimons que c’est une très belle décision. C’est une décision qui rend hommage à la défense. C’est une décision qui rend hommage à l’ensemble des avocats et à tous ceux qui sont épris des droits de la personne humaine », s’est réjoui Me Bamba Cissé.

Et celui-ci de poursuivre : « cette décision rappelle l’impérieuse nécessité de notifier à toutes les personnes impliquées dans une enquête pénale, ce droit fondamental consacré par la Constitution, à savoir le droit d’être assisté par un avocat. »

Revenant sur le sens de la décision, Me Cissé explique : « le juge est parti du fait que Thione Seck et tous ses co prévenus n’ont pas été assistés par des avocats. Lorsqu’ils ont été interpellés au niveau de la gendarmerie, on leur avait refusé le droit d’être assisté d’un avocat. Or en ce moment, il y avait le règlement numéro 5 Uemoa qui prescrivait l’obligation pour tous les officiers de police judiciaire dans le cadre d’une enquête pénale, de notifier à la personne mise en cause son droit de se faire avocat d’un avocat.  Malheureusement, ils ont manqué à cette obligation là ».

Et l’avocat d’ajouter : « ils ont même refusé l’assistance à cet avocat là. Et donc, le juge a admis l’importance, aujourd’hui, des droits de la défense et a annulé par conséquent toute la procédure et toutes les pièces ont été également écartées des débats et Thione Seck définitivement mis hors de cause. Donc, c’est ça la substance de la décision qui a été rendue.»

Quid de la possibilité du parquet de faire appel ? L’avocat répond : « c’est son droit le plus absolu parce que l’existence des voies de recours est ouvert à toutes les parties. C’est tout à fait normal que le parquet puisse faire un recours. »