NETTALI.COM – Si cela ne tient qu’au président du Groupe parlementaire de «Benno Bokk Yaakaar», les élections locales seront reportées jusqu’en 2020. Ceci, dit-il, pour  trouver des consensus dynamiques, au sortir du dialogue national initié par le Président Sall.

«A partir du moment où la loi électorale est en vigueur, le président de la République a appelé à un dialogue national, mais aussi un dialogue politique. Dans le cadre d’accords obtenus sur le plan sous-régional (Cedeao), on ne peut pas toucher les codes électoraux à 6 mois des élections. C’est la raison principale pour laquelle, on veut accélérer le processus du dialogue politique. Je pense que maintenant quand vous appelez à un dialogue, vous devez être ouvert et attendre à ce que toutes les propositions soient là pour que nous puissions décider de quelque chose», explique le parlementaire pour étayer ses propos.

Certes, les élections locales ont été programmées pour le 1er décembre 2019, ajoute-t-il, «mais aujourd’hui aucune date ne peut être avancée, tant que le dialogue n’a pas débouché sur un consensus qui puisse permettre aux uns et aux autres d’apporter les corrections nécessaires par rapport à la loi sur le parrainage. Elle a été appliquée sur la Présidentielle, mais ce ne sera pas la même chose pour les Locales. Il s’agira de voir qui va faire les vérifications, faire aussi un diagnostic du bilan de la Présidentielle et apporter les corrections», dit-il.