NETTALI.COM – Un présentateur de la radio britannique BBC Radio 5 s’est fait virer, ce jeudi 16 mai après une blague raciste sur le bébé du prince Harry et de Meghan Markle.  

L’information a fait le tour des médias britanniques et du monde entier. Une blague bien raciste sortie par un présentateur anglais, suite à la présentation par le couple royal, de son bébé, né lundi, au monde entier. Danny Baker a en effet publié sur Twitter l’image d’un chimpanzé habillé, sous la légende « Le ‘Royal Baby’ quitte l’hôpital », avant de supprimer le tweet. Trop tard, celui-ci se fait virer.

Le présentateur n’a pas mis du temps pour faire part de son limogeage. « Je viens de me faire virer », a informé Danny Baker, journaliste pour la radio BBC Radio 5 au Royaume-Uni.

Cependant ni ses excuses et ni ses explications du journaliste n’y feront rien. « Mes sincères excuses pour la blague irréfléchie publiée plus tôt. C’était censé être une blague sur la royauté et les animaux de cirque habillés comme des snobs, mais ça a été interprété comme une référence aux singes et à la race, je l’ai donc supprimé », a-t-il écrit, accusant dans la foulée, ses détracteurs de rapprocher les personnes de couleur noire des singes. Le journaliste a aussi fustigé la manière dont il avait été renvoyé. Selon lui, la BBC l’a « littéralement jeté sous un bus ».

La BBC de son côté a sobrement commenté l’affaire : « Danny est un animateur brillant mais il ne présentera plus son émission hebdomadaire », dénonçant une sérieuse erreur de jugement allant “contre les valeurs que la chaîne espère incarner”

A noter que Danny Baker avait gagné plusieurs prix pour ses émissions Saturday Morning sur BBC 5 Live. C’est l’un des présentateurs les plus populaires de sa génération. Il quitte pour la troisième fois la BBC. En 1997, il avait déjà été renvoyé pour avoir encouragé des fans de football à faire de la vie d’un arbitre un enfer.Quinze ans plus tard, il démissionnait en direct à la radio, traitant ses patrons de « sournois idiots ».

Alors que Meghan Markle, métisse, a été à plusieurs reprises victimes d’attaques racistes.