NETTALI.COM – Par la voix de son porte-parole, la troisième épouse de Cheikh Béthio Thioune se démarque des rumeurs lui prêtant de s’opposer à l’inhumation de son défunt mari à Touba.

« Nous sommes des musulmans avant d’être mourides. Cheikh Béthio recommandait la lecture du saint Coran et des khassaïdes de Cheikh Ahmadou Bamba. En bons disciples de Serigne Saliou Mbacké, toute décision du khalife général emporte notre adhésion et nous demandons à la famille et aux talibés de s’y conformer », a déclaré le porte-parole de Sokhna Aïda  Diallo.

Ce dernier a tenu à rappeler qu’il y a au cimetière de Bakhya un emplacement réservé à la famille de leur guide spirituel Serigne Saliou Mbacké. C’est dans cette partie du cimetière où repose désormais Cheikh Béthio Thioune, inhumé sous haute escorte policière.

Pour rappel, depuis le rappel à Dieu du guide des thiantacounes, il y a eu une vive polémique autour de son lieu d’inhumation. Les talibés de Cheikh Béthio se fondent sur une recommandation du défunt qui, de son vivant, avait manifesté le souhait de reposer à Médinatoul Salam. Pas plus tard que ce vendredi, à l’arrivée de la dépouille vers 15 heures, l’autre veuve de Cheikh Béthio, Déthié Pène qui était dans l’avion qui a transporté le cheikh depuis Bordeaux, avait souhaité qu’on enterrât celui-ci à Médinatoul Salam. Ce qui est contraire à la volonté du khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, dont le choix porte sur le cimetière de Bakhiya. Il a fallu l’intervention de la police pour que le cortège funèbre puisse enfin prendre la direction de Touba.