NETTALI.COM – Le chef de l’Etat, Macky Sall, a reçu ce mardi au palais, les députés membres de la mouvance présidentielle pour les sensibiliser sur les projets de réformes constitutionnelles qu’il compte initier, parmi lesquels la suppression du poste de Premier ministre. A ce propos, il leur a expliqué pourquoi il a pris cette décision.

Macky Sall a expliqué aux députés de la coalition “Benno Bokk Yaakaar” que s’il veut supprimer le poste de Premier ministre, c’est pour aller vite.

Ces réformes ont été engagées dans le souci d’aller vite parce que nous sommes dans un quinquennat. Nous devons travailler pour que les réforme et les projets puissent impacter les populations le plus rapidement possible“, dit-il.

Le chef de l’Etat veut, dit-il, “mettre en œuvre le PAP 2 (Plan d’actions prioritaires) avec une diligence particulière“. Et pour cela, “il faut éviter les goulots d’étranglement. Il faut qu’on puisse élaguer les branches inutiles de l’arbre de prise de décision “, déclare-t-il.