†NETTALI.COM : Les ressortissants sénégalais en Mauritanie ont tenu hier dimanche une manifestation pacifique à Nouakchott pour dénoncer les rafles épisodiques et expulsions intempestives dont ils sont souvent victimes. Face à cette situation, ils exigent l’intervention des présidents Macky Sall et Ould Abdel Aziz pour faciliter leurs conditions de séjour.

Désigné comme porte-parole du jour, Ibra Sarr a invité les autorités à être « raisonnables » concernant les formalités pour l’obtention d’une carte de séjour.  » Ils nous exigent des registres de commerce, des contrats de travail et autres, alors que nous n’en disposons pas », peste-t-il.

Poursuivant son argumentaire, il a également relevé que la plupart d’entre eux sont des domestiques, des manœuvres ou des maçons. Il faut, exhorte-t-il, assez de guichets pour éviter les longues attentes pour qu’on puisse obtenir une carte de séjour facilement. « Les gens attendent parfois 3 jours durant. Certains s’adonnent finalement à la corruption » explique Ibra Sarr.

Selon lui, les deux chefs d’Etat doivent prendre leurs responsabilités et savoir que leurs représentants ne leur disent pas tout. « En réalité, les gens sont arrêtés dans des conditions difficiles et je ne pense pas que les deux présidents soient au courant », a-t-il informé.