NETTALI.COM : Le bureau de la Coordination du Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Saes-UGB) s’est réuni hier mercredi pour apprécier les actes de vandalisme commis par les étudiants dans le bureau du recteur après s’en avoir pris physiquement à un enseignant.

A l’issue de cette réunion, ledit syndicat a décrété un mot d’ordre de 72 heures  de suspension des activités pédagogiques et administratives à partir de ce jeudi 11 avril 2019.

D’après le communiqué lu par la rédaction, un groupe d’étudiants, dirigé par les membres de la Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL), a fait irruption dans le bureau du recteur pour y déverser des eaux usées en proférant des menaces de mort et des injures à  l’encontre de ce dernier.

Selon la même source, la Coordination SAES-UGB exprime son soutien au recteur et à leur camarade qui a été violenté et condamne ces actes de vandalisme avec la dernière énergie.

A ce propos, ils interpellent les autorités étatiques à prendre en urgence des mesures nécessaires pour assurer la sécurité du recteur et de tous les acteurs de l’université.

Ainsi, les syndicalistes invitent leurs camarades à se mobiliser autour de la question de la sécurité dans leur environnement de travail pour en finir avec les actes de vandalisme.