NETTALI.COM – Par décret en date du  lundi 8 avril 2019, M. Ismaïla Madior Fall, précédemment,  garde des Sceaux, ministre de la Justice, a été nommé ministre d’Etat à la Présidence de la République du Sénégal.

NETTALI.COM a appris, de bonne sources, que le professeur de droit constitutionnel va préparer la réforme supprimant le poste de Premier ministre.

A noter que l’ancien ministre de la justice a travaillé sur tous les projets de loi du gouvernement ou proposition de loi (par la voie de l’Assemblée nationale) qui ont pour la plupart créé une controverse durant la gouvernance de Macky Sall. On se rappelle en effet du fameux mandat de 5 ans de Macky Sall finalement passé à 7 ans et qui avait soulevé un grand tollé. Macky Sall avait fini par baser la prolongation de son mandat sur “la constitution qui le liait”.

Autre dossier géré par Ismaël Madior Fall, le référendum, cette consultation populaire qui englobait plusieurs points. Son adoption avait fait beaucoup de vagues et condamnait de fait, les citoyens à voter oui ou non, n’ouvrant pas d’autres possibilités.

C’est au même ministre Fall qu’on doit aussi cette fameuse loi sur le parrainage citoyen pour laquelle, beaucoup d’observateurs ont vu un moyen d’éliminer les adversaires de Macky Sall.

Lors d’une interview récente avec le journal EnQuête Ismaël Madior Fall avait laissé entendre que le second mandat de Macky Sall était “en principe”, son dernier. Une réponse qui paraissait plus nuancée que les fois d’avant durant lesquelles celui-ci avait fourni une réponse plus catégorique.

En retournant au palais, d’où il était venu avant sa nomination au poste de ministre de la justice, Ismaël Madior fall retourne en terrain connu et va poursuivre ce travail de conseiller, tout en mettant du contenu dans les réformes à initier et à venir.