NETTALI.COM – Tout est bien qui finit bien. Les syndicalistes du SYTJUST (Syndicat des travailleurs de la justice), qui ne parlaient plus le même langage depuis quelque temps, enterrent la hache de guerre, consécutivement à une médiation.

Le quotidien EnQuête, dans sa livraison du jour, nous informe que le camp de Me Aya Diallo et celui du Comité d’organisation du congrès extraordinaire (COCE) ont trouvé un terrain d’entente. Cela, grâce à une médiation de l’administrateur des greffes Me El hadj Malick Wade.
Ainsi, ajoute notre source, les dissidents ont décidé de renoncer au congrès qu’ils envisageaient de tenir ce samedi 6 avril à Thiès. Me Abdoulaye Mboup et Cie ont poussé le Bureau exécutif national du syndicat à organiser un congrès. Celui-ci est prévu les 14, 15 et 16 juin, prochaines.

Pour mémoire, le 20 mars 2019, le COCE avait publié un communiqué pour contester la légitimité du Bureau exécutif national, dont le mandat de trois ans avait expiré depuis le 30 mars 2017. La fronde était venue de la cellule de base de la région de Thiès.
Le Ben du Sytjust tient un point de presse cet après-midi pour éclairer l’opinion sur les dessous de la réconciliation, termine le journal.