NETTALI.COM – Aux fins de prendre en compte les préoccupations des Sénégalais, le nouveau gouvernement sera marqué par l’arrivée de profils neufs. Telle est la révélation faite par El Hadji Hamidou Kassé. Selon le ministre conseiller chargé de la Communication du Palais, invité de l’émission Objection (Sud fm), ces changements sont inhérents à une certaine coutume républicaine qui veut que les lendemains d’élections coïncident avec un remaniement.

Peut-on s’attendre à des changements dans le nouveau gouvernement sénégalais? Ce débat est posé au lendemain de la réélection du président Macky Sall. Pour El Hadji Hamidou Kassé les choses sont claires.

« A chaque fois qu’il y a élection, à la suite, il y a forcément des changements. Mais c’est le président de la République qui doit déterminer la nature et l’ampleur de ces changements-là. Donc, il ne peut pas ne pas y avoir de changements. Les changements sont inhérents à ce genre de contexte. Nous avons sept (7) ans d’expérience de gouvernement. Le président de la République a formulé chaque semaine des orientations. Après avoir été élu passivement par les Sénégalais, il est obligé de tenir compte des messages des uns et des autres pour apporter les changements qu’il faut. Mais cela relève de ces prérogatives constitutionnelles qui permettent de définir en toute indépendance la politique de la Nation et d’insérer les mécanismes et les organes qu’il faut pour la mise en place de ce nouveau gouvernement », a affirmé l’invité de El Malick Ndiaye.

Auparavant, le ministre conseiller chargé de la Communication, se prononçant sur la prestation de serment, est revenu sur les probables invitations aux anciens chefs de l’Etat Abdou Diouf et Abdoulaye Wade : « Forcément ils devraient être invités pour la cérémonie de prestation de serment du président Macky Sall. A mon avis, c’est une excellente chose de les inviter car en venant ils vont mettre leur expérience dans le grenier pour aider justement, aider ce pays à redynamiser davantage sa démocratie. Mais tout dépend du président de la République. Donc, au moment opportun il va décider », a annoncé El Hadji Hamidou Kassé.

Par ailleurs, le ministre conseiller chargé de la Communication a profité de l’antenne pour répondre au Forum du justiciable qui défend bec et ongle que le président Macky Sall doit faire sa déclaration de patrimoine. « A ce niveau, il n’y a pas d’inquiétudes. Le président de la République va forcément faire sa déclaration de patrimoine. Ça ne devait même pas être un débat public car il a été le premier à faire une déclaration de patrimoine. Maintenant, il appartient au Conseil Constitutionnel et au président Macky Sall de dire quand est-ce que et dans quelles conditions cette déclaration sera faite », conclut El Hadj Hamidou Kassé.