NETTALI.COM – Arrêté au lendemain de la Présidentielle du 24 février, l’artiste-activiste, Abdou Karim Guèye dit Karim Xrumxax a été libéré ce lundi 4 mars.  Le Tribunal d’instance de Dakar l’a condamné à une amende ferme de 50 000 F CFA.

Poursuivi pour appel à une manifestation non déclarée, le leader du mouvement “Nittu Deug” a été arrêté à la Place de l’indépendance où il faisait un live sur facebook. A l’occasion, il a invité la population à venir le rejoindre, pour protester contre les résultats provisoires de la Présidentielle.

Face aux juges, Karim Xrumxax a déclaré qu’il s’agissait d’un appel pacifique car, dans son message, il a même demandé aux éventuels manifestants de ne pas venir, ne serait-ce qu’avec une aiguille.

Il a expliqué que sa sortie est motivée par la déclaration du Premier-ministre. Durant la soirée électorale, Mahammad Bouniou Abdallah Dionne, a déclaré sur la Rts que le président sortant, Macky Sall était vainqueur avec 57% des suffrages. ” Je me suis demandé de quel droit se permettait-il de le faire alors qu’il n’est pas l’organisateur de l’élection. Donc c’était pour le dénoncer “, s’est défendu le prévenu.

Pour le président et le parquet, le prévenu n’avait aucune garantie quant aux risques de débordements.

Mieux, le délégué du procureur, a trouvé l’attitude du prévenu “infantile “. Il a jugé les faits graves et a requis 1 mois assorti du sursis en sus d’une amende de 100 000 F CFA

La défense a, à l’unanimité demandé que le rappeur soit renvoyé des fins de la poursuite. Elle estime qu’il n’y a pas d’infraction et que l’affaire doit être ramenée à son contexte.

De l’avis des avocats, Karim Xrumxax a agi en tant que lanceur d’alerte pour sensibiliser les populations “sur les risques de la confiscation de leur suffrage.” Ce faisant, il n’a fait que, dire ce que la majorité de la population pense tout bas.