NETTALI.COM – C’est un Madické Niang très ému qui a versé de chaudes larmes devant le Khalife général des Mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. C’était ce vendredi 1er Mars.

Retourné à Touba après l’élection présidentielle pour faire à nouveau allégeance, le Khalife a eu des mots forts pour Me Madické Niang, candidat malheureux à l’élection. Un témoignage qui a ému Madické Niang à tel point que celui—ci n’a pas pu se retenir.

« J’ai beaucoup d’estime et de considération pour vous, parce que vous êtes un vrai talibé mouride. L’affection et l’amour que j’ai pour vous, rien ne pourra l’altérer. Vous resterez éternellement dans mon coeur. Vous voyez un réel amour qui ne souffre d’aucune contestation de Serigne Touba qui est votre référence, votre seule et unique raison de vivre. Cet attachement à Serigne est plus important que tout, plus important que de diriger l’ensemble des gouvernements du monde réunis. L’amour que l’on peut avoir de Serigne Touba n’a pas d’égal. Il n’a jamais été à la quête de rien d’autre que d’être proche de son Seigneur et d’être son serviteur. Vous avez voulu obtenir le pouvoir, un pouvoir qui ne ferait que vous soyez en permanence dans le stress », a fait remarquer le Khalife avant d’ajouter.

« Toi Madické, quand je t’ai vu et te connaissant, je me suis rendu compte que ta foi en Serigne Touba est indéfectible. Mais la vie est ainsi faite : il faut qu’on s’active dans quelque chose. Dieu nous a créés et chacun a son destin. Mais sachez qu’aimer Serigne Touba d’un amour sincère est la meilleure chose qu’on peut faire sur cette terre. Aimer Serigne Touba de son vivant, pour l’amour de Dieu, c’est mieux que de consacrer toute sa vie  aux différents gouvernements ou à cette vie sur terre. », a ajouté Serigne Mountakha Mbacké.

Pour le Khalife,  « nul ne peut échapper à son destin’’. « La vérité, at- il poursuivi, c’est que Dieu et tout le reste n’est que pitié. Serigne Touba est l’exemple, qu’on le voie ou pas. Il n’accordait aucune importance à cette vie sur terre. Toute son œuvre, c’était pour suivre les recommandations divines jusqu’à la fin de ses jours. Et c’est ça la vérité. Cependant, il faut savoir que c’est Dieu qui décide. Prions pour qu’Il nous mette sur le droit chemin, qu’Il renforce notre foi à son égard et envers Serigne Touba. C’est ça l’essentiel. Mon amour pour toi, tout en sachant que ta foi en Serigne Touba est sincère, n’a guère changé et il en sera ainsi ».

Serigne ne manquera toutefois pas de s’interroger sur ce qui fait courir les politiques : « Je me demande à quoi ça sert vraiment. Tout ce qu’on aura en retour, c’est peut-être des inquiétudes, des soucis et la tristesse. C’est de cette manière qu’on va vivre jusqu’à la fin de ses jours’ ».