NETTALI.COM- En campagne électorale dans la commune de Mbao, le ministre Abdou Karim Sall a dénoncé  » le manque de vision et d’ambition » du maire sortant, Abdoulaye Pouye dit Obama.

Les localités de Keur Mbaye Fall et environs ont reçu ce lundi 10 janvier la visite du ministre Abdou Karim Sall, candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar à Mbao pour les élections locales du 23 janvier 2022. Son adversaire, le maire sortant, Abdoulaye Pouye dit Obama en a pris pour son grade. Pour lui, ce dernier n’a pas de bilan du fait « d’un pilotage à vue doublé d’un manque d’ambition et de vision ».

Dopé par la forte mobilisation de ses militants qui scandaient « Karim Sall, le sauveur de Mbao », le candidat du pouvoir se dit confiant pour sa victoire. « Ces élections seront gagnées par la coalition Benno Bokk Yaakaar, la seule et forte coalition qui existe dans la commune de Mbao, c’est Bby », clame-t-il sous les applaudissements nourris de ses partisans. Avant de poursuivre : « nous avons l’intime conviction qu’il y a urgence de remettre Mbao sur le chemin du progrès, urgence de redonner l’espoir aux populations à travers un projet de développement ».

Aussi pour convaincre la population à voter le changement, il a dévoilé un pan de son programme axé sur 100 actions prioritaires, 5 axes stratégiques, 10 domaines d’intervention. Se faisant plus précis, le ministre de l’Environnement renseigne : « nous allons nous attaquer à l’assainissement, à l’environnement, aux infrastructures structurantes et résilientes pour un cadre de vie amélioré dans un espace communal propre, vert, connecté et sans inondations ». Il promet également l’épanouissement des populations à travers une meilleure prise en charge des activités de sports, de culture et de loisir.

M. Sall s’engage aussi à mettre en place les conditions d’épanouissement d’une jeunesse citoyenne, instaurer une gestion transparente, dans le cadre de vie d’une gouvernance participative et inclusive résolument tournée vers le partenariat et la coopération…