NETTALI.COM – Face à la presse, Me El Hadji Diouf a axé son intervention sur quatre points que sont : l’affaire Adji Sarr, le rejet de la proposition criminalisant l’homosexualité, les élections territoriales et la monnaie locale.

S’agissant des derniers développements relatifs à l’affaire Adji Sarr, Me El Hadji Diouf a répondu à Ousmane Sonko et ses avocats qui théorisent la thèse du complot. Le développement de cette idée, selon lui, ne peut pas prospérer dans la mesure où il y a des faits probants dans cette affaire. Il a aussi rejeté les rumeurs selon lesquelles il avait hébergé Adji Sarr. Il déclare faux cet argumentaire. Poursuivant son propos, il renseigne que le nouveau doyen des juges va rependre les auditions très prochainement et il y aura procès. « Il faut arrêter de dire que c’est un complot. Il doit y avoir jugement. Adji Sarr réclame justice et elle veut enfin être entendue devant la barre du tribunal pour que la vérité puisse jaillir. Nous voulons un jugement transparent, équitable, sans menace sur les juges », a souhaité Me E Hadji Diouf.

«Monnaie locale, déclaration de guerre à l’Etat », selon Me Diouf

A propos de la déclaration de Ousmane Sonko sur la monnaie locale, il estime que c’est une guerre déclarée à l’Etat du Sénégal. « Sonko est pire que Boko Haram. Sonko est séparatiste avec sa monnaie locale. Sonko est un fou heureux », attaque-t-il. Avant de poursuivre : « même les rebelles qui ont déposé les armes dénoncent Sonko. Il met la Casamance sur le Sénégal. Sonko est un usurpateur et un ignorant. Sonko ignore que la région de Casamance n’existe plus. C’est une incitation vicieuse pour dresser la Casamance contre le Sénégal alors qu’il n’y a pas de mairie de Casamance. Non seulement c’est un cancre, mais, c’est un danger. Il multiplie les agressions contre la République. Il doit être arrêté ».

S’agissant de la criminalisation de l’homosexualité, Me El Hadji Diouf qualifie cette proposition de loi « étrange, saugrenue et insolite ». Selon lui, le Sénégal ne va jamais légaliser l’homosexualité.

« Barthélémy Diasil est incompétent et arrogant pour diriger la mairie de Dakar»,

Se prononçant sur les élections locales, Me El Hadji Diouf vote contre Barthélémy Dias pour la mairie de Dakar. Ce dernier, selon l’avocat, ne peut pas diriger la mairie de la capitale du Sénégal parce que, note-t-il : « il est incompétent et arrogant ».

Toutefois, l’avocat appelle la classe politique à la paix règne au Sénégal lors de ces joutes électorales.