NETTALI.COM  – A quelques petits jours du coup d’envoi de la Can de football, les problèmes s’accumulent pour le Sénégal. Après le cas Cheikhou Kouyaté touché par le Covid-19, c’est au tour du club de Watford de refuser de libérer Ismaïla Sarr.

La Fédération sénégalaise de football (Fsf) est en colère. A quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations ( Can 2021), elle va devoir batailler ferme pour arracher l’attaquant Ismaïla Sarr des mains de son club qui refuse de le libérer malgré sa ferme volonté de rejoindre la tanière.

« Par courrier en date du 31 décembre 2021, le club anglais de Watford a notifié sur la base d’arguments aussi spéciaux que fallacieux sa décision de bloquer le joueur Ismaïla Sarr qui a exprimé sa volonté de rejoindre la sélection sénégalaise en vue de la prochaine Can Cameroun 2021« , rapporte la Fsf dans un communiqué. La même source ajoute que « la Fédération sénégalaise de football a répondu immédiatement à ladite correspondance pour confirmer le maintien de la convocation du joueur et l’obligation du club de le libérer au plus tard le 3 janvier 2022« .

La Fsf explique d’ailleurs qu’elle reste conforme à la circulaire dérogatoire de la Fifa. Mieux, l’instance dirigeante du football sénégalais compte saisir les instances compétentes de la Fifa si Watford persiste dans son « refus délibéré » de libérer le joueur.

« La Fédération sénégalaise de football tient à exprimer sa profonde réprobation du comportement irrespectueux, pernicieux et discriminatoires des dirigeants de Watford qui cherchent par tous les moyens à empêcher un joueur de jouer avec sa sélection nationale« , conclut le communiqué.

Pièce maîtresse du dispositif du sélectionneur Aliou Cissé, Ismaïla Sarr est éloigné des terrains depuis un moment. Son retour sur les pelouses est prévu dans les prochains jours. Mais son club qui joue le maintien en Premier League voudrait certainement le garder et ne prendre aucun risque de rechute.