NETTALI – COM – Les comptes de l’homme d’affaires Mbackiyou sont gelés, après que sa société, Promobilière, n’a pas procédé au bitumage de la voirie de la Cité Touba Renaissance à Ouakam, édifiée par cette entreprise .

Rebondissement dans l’affaire opposant les propriétaires et résidents de la Cité Touba Renaissance à Ouakam au promoteur immobilier Mbackiyou Faye. Ces plaignants ont fait saisir les comptes du patron de la société Promobilière.

En plus clair, détaille la publication de jeudi du quotidien L’As, le juge a ordonné à la société Promobilière, ès qualité de son représentant légal Mbackiyou Faye, à réaliser, dans les plus brefs délais, le bitumage de la voirie de ladite cité.

Cela, sous peine de le condamner au paiement d’une somme de 40 millions F Cfa, sous astreinte de 200 000 F Cfa par jour de retard à compter de la signification de l’ordonnance.

Toutefois, précise L’As, Mbackiyou Faye, qui conteste la décision, a saisi la justice qui doit vider le dossier le 7 janvier prochain.

Le tribunal, pour mémoire, n’a pas suivi les demandes relatives à la canalisation des eaux de pluies et l’annulation des morcellements complémentaires demandés par les plaignants.