NETTALI.COM- Si Macky Sall avait écouté Souleymane Jules Diop, il n’aurait pas supprimé le poste de Premier ministre pour le restaure ensuite.

En effet, l’ambassadeur s’était, à l’époque, opposé à la suppression de ce poste en 2019. « Je n’étais pas d’accord pour la suppression du poste de Premier ministre », a confié Souleymane Jules Diop devant le Jury du dimanche.

Cependant, il a indiqué que cette suppression n’était pas une erreur de la part du chef de l’Etat. Elle était, d’après lui, liée au contexte de l’époque. « Le président agit parfois par opportunité politique dans une logique rationnelle. J’ai toujours suggéré que le mandat de l’union est très lourd et j’ai toujours pensé que le Sénégal a besoin d’un Premier ministre », a-t-il ajouté.