NETTALI.COM – Le Comité national de gestion de la lutte a décidé de tirer au clair les scènes de violence notées à l’Arène nationale dimanche passé.  Les auditions ont démarré  mercredi dernier. Papa Sow déclare n’avoir pas fauté lors de cette bagarre, au cours de laquelle il a été blessé par un supporteur présumé de Siteu.

 » On m’a convoqué. J’ai honoré ma convocation. On m’a interrogé sur ce qui s’est passé le dimanche passé. J’ai répondu à toutes leurs questions. J’ai tout expliqué de A à Z. Je n’ai rien laissé. Maintenant, c’est au CNG de trancher. Je n’ai rien à me reprocher dans cette affaire. Je n’ai pas fauté. Un gars qui n’avait rien à faire dans ce combat a gâché la fête en me lançant d’abord une pierre, avant de me jeter un djembé sur la tête.

C’est lui le principal fautif. J’étais dans mes droits, en tant que lutteur, d’aller faire des offrandes. Je n’ai en aucun moment traversé leur couloir. Il ne faut pas que les gens orientent le débat vers autre chose. Le fautif, on le connaît tous, c’est ce gars qui m’a lancé la pierre et jeté le djembé. S’il y a un coupable dans cette affaire, c’est lui. Pourquoi  le CNG doit-il me sanctionner ? Je ne le pense pas. Qu’est-ce qu’on peut me reprocher ? Rien. Être allé pour faire des offrandes ?

Même si tout le monde le fait et ça n’a jamais posé de problème. Ce que je devais faire, je l’ai maintenant fait. J’ai depuis lors porté plainte devant le Procureur. C’est le promoteur Pape Abdou Fall qui devait le faire en premier parce que ce gars a gâché son évènement… Siteu n’a rien fait, je ne peux rien lui reprocher. Nous étions venus pour lutter, mais un gars en a décidé autrement« , a déclaré Papa Sow au quotidien Sunu Lamb.

Comme l’a si bien dit Papa Sow, c’est au CNG de trancher. Le CNG est donc attendu pour trancher et devra sanctionner avec la plus grande sévérité les coupables dans cette affaire qui a terni à jamais l’image de la lutte.

Avec Sunu Lamb