NETTALI.COM – L’Argentin Lionel Messi a été élu, lundi dernier, meilleur joueur au TrophéesThe best de la Fifa devant le défenseur de Liverpool, Virgil van Dijk et le Portugais Cristiano Ronaldo. Ce, au grand dam des Africains comme SadioMané et Mohamed Salah. Seulement, un vent de scandale semble entourer les votes dévoilés par la Fifa. Et les contestations commencent à se faire entendre.

 

«La colère commence sérieusement à monter concernant les votes pour la cérémonie The Best, qui avait lieu lundi dernier. Alors que Lionel Messi a été élu meilleur joueur devant Virgil van Dijk et Cristiano Ronaldo, plusieurs voix s’élèvent pour contester les votes dévoilés par la Fifa, qui ne correspondraient pas aux bulletins envoyés», écrit ce jeudi matin le site de Rmcsport.Et de s’interroger : «Y a-t-il eu embrouille sur les votes pour les trophées The Best remis lundi par la Fifa?»

La seule certitude pour le moment, c’est qu’il y a bel et bien de la colère derrière cette affaire. Mais il y a aussi de l’incompréhension voire de la contestation. Beaucoup d’observateurs ne comprennent pas l’attribution du prix à Lionel Messi encore moins l’absence sur le podium de Mohamed Salah et SadioMané. En fait, il est reproché à la Fifa d’avoir tout simplement changé les votes. C’est le cas du vote du capitaine du Nicaragua. «Sur le document rendu public par la Fifa avec le détails des votes de chacun (capitaines, entraîneurs et journalistes), Juan Barrera apparaît en page 4, en tant que capitaine du Nicaragua. Selon l’instance du football mondial, le joueur de 30 ans aurait voté en faveur de Lionel Messi, de SadioMané et de Cristiano Ronaldo», souligne Rmcsport. Seulement, cette version est contestée par le concerné. Ce dernier assure sur Twitter : «Je n’ai pas voté pour les trophées The Best. Toute information au sujet de mon vote est fausse, merci.» Des propos appuyés par un communiqué officiel de son club, le Real Esteli. «Notre joueur fait part de sa préoccupation face à cette situation, parce qu’on a utilisé son nom pour une chose à laquelle il n’a pas participé, explique l’équipe nicaraguayenne. Bien qu’ayant fait partie de la liste finale des votants, Barrera a expliqué ne pas avoir voté et que l’information publiée ne correspondait pas

En Afrique, c’est le Soudan qui conteste les votes dévoilés par la Fifa. Zdravko Logarusic, sélectionneur du Soudan, apparaît sur la liste de la Fifa comme ayant voté pour Lionel Messi, Virgil van Dijk et SadioMané. Pourtant, il jure avoir attribué cinq points à Mohamed Salah, trois points à SadioMané et un point au prodige français Kylian Mbappé.

A cela, Rmcsport ajoute «l’imbroglio autour des votes de l’Egypte : ils n’apparaissent pas sur le document de la Fifa, alors que la Fédération assure que le sélectionneur et le capitaine ont voté pour Mohamed Salah…»  Trois cas qui prouvent que la colère monte  et que le scandale ne fait peut-être que commencer.