NETTALI.COM – Au lendemain des scènes de violence qui ont émaillé le combat Siteu-Papa Sow et causé une blessure à la tête de ce dernier, le Comité national de gestion (CNG) de la lutte sénégalaise informe avoir saisi la Commission règlement et discipline afin de faire toute la lumière sur ces événements malheureux.

Le Comité national de gestion (CNG) de la lutte sénégalaise ne compte pas ne pas réagir dans cette affaire d’agression, dimanche sur Papa Sow. Dans un communiqué, l’instance dirigeante de la lutte « déplore ces graves incidents contraires aux valeurs du sport et condamne avec la plus grande fermeté les actes de violence et de vandalisme« .

Le CNG informe avoir déjà pris un certain nombre de mesures, dont la saisie de la Commission règlement et discipline chargée « d’instruire les faits et de prononcer les sanctions adéquates à la mesure de la gravité des actes à l’encontre des auteurs« . C’est à cet effet que « toutes les parties prenantes ont été convoquées » par ladite commission pour « mettre la lumière sur les incidents« .

Le CNG, qui rappelle son « attachement à la préservation de l’Arène nationale, à la non-violence et au fair-play« , indique aussi qu’il « n’exclut pas de saisir la justice pour poursuivre les acteurs d’actes de vandalisme et les dégradations perpétrées sur l’infrastructure sportive »

A noter que dimanche 5 décembre, lors du combat Siteu-Papa Sow, ce dernier a reçu un « sabar » sur la tête, lui occasionnant des blessures. L’image du sang qui a jailli de sa tête, a choqué tous les acteurs de la scène sportive. Il convient de relever que l’arène est devenu un lieu de sport de plus en plus gangrené par la violence et les actes de vandalisme. Les sorties de stade, à l’issue des combats, offrent des scènes de violence, d’agression sans oublier les vols à la tire opérés sur les passants.

(Photo d’illustration Ibrahima Sène, président du CNG)