NETTALI.COM  – Fatima Dione, miss Sénégal 2020, qui se dit victime de viol suivi de grossesse, a besoin d’une sécurité assurée par le gouvernement. L’appel est lancé Moustapha Diakhaté, ancien député à l’Assemblée nationale.

La vie de miss Sénégal 2020 serait-elle en danger? Moustapha Diakhaté le pense fortement. Invité vendredi de l’émission Peñcoo sur la chaîne de télévision privée Walf Tv, l’ancien président du groupe Benno Bokk Yakaar à l’Assemblée nationale ne cache pas ses craintes pour la sécurité de la jeune dame. “J’ai regardé la vidéo où elle fait des révélations sur cette fameuse nuit à l’hôtel en présence de gens qui parlent anglais“, relate Moustapha Diakhaté sans entrer dans les détails. Mais il ajoute : “Il faut assurer la sécurité de la jeune dame. Le gouvernement doit le faire sinon sa vie peut être en danger.” D’ailleurs, il pense que si un tel scandale s’était produit dans un autre pays, le procureur de la République se serait immédiatement autosaisi.

En outre, Moustapha Diakhaté estime que le gouvernement doit dans l’urgence suspendre le comité d’organisation de Miss Sénégal. “Et la présidente Amina Badiane ne doit plus s’approcher de jeunes femmes. Une femme capable de faire l’apologie du viol est un danger pour toutes les femmes“, dit-il.

Pour rappel, le comité d’organisation de Miss Sénégal est secoué par un scandale depuis quelques jours avec les révélations de Fatima Dione qui soutient avoir été violée alors qu’elle était sous la responsabilité du Comité d’organisation.