NETTALI.COM – A peine libéré de sa brève arrestation de ce matin, Barthélémy Dias a fait face à la presse. Occasion saisie par le candidat à la mairie de Dakar pour tirer à boulets rouges sur le commissaire Mballo de Dieuppeul qui l’avait mis aux arrêts.

Le commissaire de Dieuppeul n’est pas une autorité. Je ne parlerai pas de lui, mais je vais pointer du doigt son comportement inacceptable. Tenez-vous le pour dit : je ne me laisserai pas surprendre encore moins arrêter demain. Personne ne m’arrêtera demain. Je prendrai toutes les dispositions nécessaires et je vous annonce dès maintenant que je compte poursuivre mes activités de distribution de flyers“, a lancé BarthélEmy Dias en conférence de presse. A l’en croire, il y a “deux poids deux mesures” dans le comportement des forces de l’ordre.

Je serai à Petersen, Sandaga et même à la Médina. Si Abdoulaye Diouf Sarr a le droit de se pavaner comme il le souhaite dans les rues de Dakar avec une sonorisation, rien ne peut nous priver de ce droit. Je suis également candidat à la mairie de Dakar“, rappelle le maire de Mermoz Sacré-coeur. Non sans attaquer le commissaire de Dieuppeul. “C’est lâche de s’en prendre de la sorte à des femmes. Ce commissaire n’honore point la police nationale. Il a terni l’image de l’institution déjà écornée“, dit-il.