NETTALI.COM – Battue 1-0 par le Ghana et éliminée sur un penalty qu’elle estime suspect, l’Afrique du Sud se dit volée. Les Bafana Bafana réclament une enquête et portent cette affaire devant la FIFA.

L’Afrique du Sud a été battue (0-1) lors de l’ultime journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dans le groupe G par le Ghana, qui décroche dans la foulée sa qualification pour les barrages.

Les Sud-africains ne digèrent toujours pas cette élimination et contestent la décision de l’arbitre sénégalais Maguette Ndiaye, qui aurait accordé un pénalty généreux aux Black Stars. La Fédération d’Afrique du Sud de Football Association (SAFA) a décidé de déposer une plainte au niveau de la FIFA et la Confédération africaine de Football (CAF) pour dénoncer l’arbitrage.

La Fédération a décidé de déposer une plainte formelle afin que la conduite de l’officiel du match soit examinée de près par la FIFA et la CAF“,  a déclaré Tebogo Motlanthe, directeur général de la SAFA, sur Twitter.

Les officiels ont décidé du match, ce qui n’est pas censé se produire. Nous allons écrire à la fois à la CAF et à la FIFA, d’abord pour enquêter sur la façon dont le match a été géré et ensuite pour contester certaines de ces décisions “, a-t-il ajouté.

Nous nous sentons vraiment volés car il ne s’agit pas seulement du pénalty. Il y a beaucoup de décisions discutables de la part des officiels du match et nous allons demander à un expert de disséquer d’autres incidents, afin de pouvoir présenter des arguments solides“, a  poursuivi Tebogo Mothlante.