NETTALI.COM – Arrêtés en marge du procès avorté de Barthélemy Dias,  le maire de Mermoz-Sacré-cœur lui-même, Ousmane Sonko et Malick Gackou ont été libérés.

Embarqués dans le fourgon de la police et conduits au commissariat central de Dakar, puis au camp Abdou Diassé, Ousmane Sonko, Barthélemy Dias et Malick Gackou, arrêtés par les forces de l’ordre sur la Corniche Ouest à hauteur de la Cité Claudel, ont été finalement libérés.

C’est, ce mercredi 10 novembre, lors de la manifestation organisée par la coalition “Yewwi Askan Wi“, dans le cadre du procès en appel de Barthélemy Dias et Cie, poursuivis et condamnés en première instance pour le meurtre de Ndiaga Diouf, en 2011.
Le procès a été renvoyé au 1er décembre 2021, mais cette décision n’emporte pas l’adhésion de Barthélemy Dias, qui demande sa tenue aujourd’hui même.

Dans l’après-midi, les manifestations se sont poursuivies, puisqu’après le point de presse animé conjointement par Khalifa Sal et Déthié Fall, des jeunes furieux ont érigé des barricades sur la VDN. Il a fallu l’intervention des éléments de la gendarmerie nationale pour rétablir l’ordre.