NETTALI.COM – L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a refusé mardi de répondre sur le fond aux questions de la justice dans le cadre du procès de plusieurs de ses proches dans l’affaire dite des sondages de l’Elysée.

“Comme président de la République, je n’ai pas à rendre compte de l’organisation de mon cabinet ou de la façon dont j’ai exercé mon mandat”, a-t-il déclaré selon BFM TV, alors qu’il était appelé à la barre comme témoin.

Nicolas Sarkozy, dont l’immunité présidentielle est garantie, dans cette affaire, par la constitution, avait refusé dans un premier temps de déposer comme témoin.

Bien que l’ancien président ne soit pas lui-même poursuivi dans cette affaire, le président du tribunal correctionnel de Paris a ordonné sa comparution comme témoin.

Nicolas Sarkozy a estimé mardi devant le tribunal que cette décision n’était “pas constitutionnelle” et “totalement disproportionnée”, selon BFM TV.

Cinq anciens collaborateurs ou conseillers de Nicolas Sarkozy sont mis en cause dans ce dossier, qui porte sur la réalisation de sondages pour l’Elysée pour un montant de plusieurs millions d’euros.