NETTALI.COM  – La violence politique a encore sévi ce dimanche à Ziguinchor. Les partisans de Doudou Ka et les jeunes de Pastef se sont violemment affrontés dans la zone de l’aéroport de la capitale du Sud. 

Après le méga meeting de samedi pendant lequel il a officialisé sa candidature à la mairie de Ziguinchor, Ousmane Sonko devait quitter la Casamance ce dimanche. C’est donc dans l’après-midi que le leader de Pastef s’est rendu à l’aéroport pour prendre son avion. Hasard du calendrier ? C’est au même que Doudou Ka devait atterrir. Les partisans de ce dernier se sont mobilisés, comme prévu, pour lui réserver un accueil populaire.

Arrivé à l’aéroport, le cortège de Ousmane Sonko a dû faire face, d’après nos sources, à l’hostilité des militants de Doudou Ka. Ces derniers ne se font pas prier pour perturber le départ de la délégation de Pastef. Informés des premiers incidents, les jeunes de Pastef rappliquent. L’aéroport de Ziguinchor se transforme alors en champ de bataille. Les jets de pierres ont causé quelques blessés et des dégâts matériels.

Aux dernières nouvelles, Ousmane Sonko a pu prendre son avion. D’ailleurs, le Pastef a lancé un appel à ses militants pour aller l’accueillir à l’aéroport de Diass et l’accompagner jusqu’à son domicile à la cité Keur Gorgui à Dakar.

Pour rappel, le lundi 11 octobre dernier, les deux camps s’étaient violemment affrontés. Et plusieurs blessés avaient été recensés. Jusqu’ici aucune suite judiciaire n’a été donnée à cette affaire.