NETTALI.COM – La rentrée universitaire est prévue le lundi 18 octobre 2021. Pour la circonstance, de nouvelles mesures sécuritaires ont été prises pour assainir l’espace universitaire. 

Le Collectif des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar a fait face à la presse ce vendredi pour expliquer les nouvelles mesures qui ont été prises pour une bonne rentrée académique et sociale 2021/2022. Lesquelles mesures sont l’enrôlement ou l’enregistrement de tous les étudiants, la numérisation du processus de codification et la campagne de vaccination.

Selon Issa Ba, président de l’Amicale des étudiants de la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg) et porte-parole du jour, l’Ucad, à l’image des autres universités sénégalaises, traverse depuis plusieurs années une insécurité à la limite inqualifiable.  « Conscients de l’importance de la sécurité dans l’espace universitaire, les autorités académiques et le collectif des amicales ont entamé des réformes sécuritaires qui visent à enrôler minutieusement les accès de l’université », a-t-il expliqué.  Avant d’ajouter : « l’objectif de cette réforme c’est de renforcer la sécurité, encourager une pacification de l’espace universitaire mais aussi et surtout assainir l’université ».

Invitant ses camarades à se faire enrôler pour une collaboration durable à la rentrée, Il renseigne qu’il sera demandé devant chaque poste la carte d’étudiant et pour l’enrôlement et pour le contrôle, faute de quoi l’accès sera impossible. « S’agissant de la plateforme numérique de codification, c’est une nouveauté dans l’espace universitaire voir même au niveau national. Ce nouveau système de codification consiste à renforcer non seulement la transparence dans la gestion des chambres mais aussi elle favorise l’excellence comme jamais observée dans ce champ », a soutenu Issa Ba qui n’a pas manqué de préciser que la campagne de vaccination à l’Ucad n’a jamais été obligatoire dans le temple du savoir.