NETTALI.COM – Incroyable! Le président brésilien Jair Bolsonaro n’a pas été autorisé à assister à un match de championnat entre Santos et Gremio. La raison ? Le club hôte refuse l’accès au stade à toute personne non vaccinée.

Le match de football de dimanche était le premier de Santos avec des supporters présents depuis le début de la pandémie de COVID-19, mais le club a insisté sur le fait qu’il n’autoriserait l’entrée qu’à des personnes vaccinées ou celles qui avaient un test PCR négatif.

Je voulais regarder le match de Santos et ils m’ont dit que vous deviez être vacciné “, a déclaré Bolsonaro dans une vidéo publiée sur le site Web du portail d’information Metropoles.

Pourquoi une carte, un passeport de vaccination ? Je voulais juste voir le match de Santos. Pas possible qu’ils m’ont dit. Vous devez être vacciné. Pourquoi ? J’ai plus d’anticorps que quiconque a pris le vaccin...”, s’est emporté l’homme d’État de 66 ans.

Bolsonaro, qui a refusé de se faire vacciner et a encouragé les autres à suivre son exemple, a affirmé qu’il avait des anticorps car il avait déjà contracté COVID-19.

Un porte-parole de Santos a déclaré que le club n’avait pas été approché par l’équipe du président et que tous les fans devaient suivre les réglementations sanitaires du pays.

Le président brésilien est l’un des dirigeants mondiaux les plus en vue à affirmer publiquement qu’il n’a pas été vacciné.

Nous soutenons la vaccination, mais notre gouvernement est contre un passeport sanitaire ou toute forme d’obligation vaccinale ”, avait déclaré Jair Bolsonaro le 21 septembre dernier à la tribune de l’assemblée générale des Nations unies. Toutefois, le pass sanitaire est quand même en vigueur depuis le premier septembre à São Paulo, la plus grande métropole du pays ainsi que dans plusieurs grandes villes.

A rappeler que le Brésil est l’un des pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19 avec 21 millions de cas de contamination et plus de 600.000 décès liés au coronavirus recensés depuis le début de l’épidémie.