NETTALI.COM – Le Chef de l’Etat a salué l’adoption en Conseil des ministres du projet de loi de finances pour l’année 2022 arrêté à plus de 5.150 milliards FCFA, soit plus du double du budget en 10 ans.

 

Le Président de la République demande, au Gouvernement, en perspective de la prochaine session budgétaire : (i) de poursuivre « les efforts de rationalisation des charges de fonctionnement de l’Etat et de promotion de l’investissement productif et du secteur privé ; (ii) d’améliorer l’efficacité et la performance des politiques publiques dans le but d’asseoir la culture de résultat.

Le Chef de l’Etat a notamment salué l’adoption en Conseil des ministres du projet de loi de finances pour l’année 2022 arrêté à plus de 5.150 milliards FCFA, soit plus du double du budget en 10 ans.

Il s’est ainsi félicité du dépassement de la barre des 5000 milliards FCFA, traduisant, d’une part, les performances dans la mobilisation des recettes « avec les perspectives favorables de la mise en œuvre de la Stratégie de Recettes à Moyen Terme (SRMT) et, d’autre part, l’orientation prioritaire des dépenses vers l’investissement public et la consolidation de l’inclusion sociale ».

Sur le suivi-évaluation des politiques de coopération, le Chef de l’Etat est revenu sur le rapport 2020 du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération relatif à la performance des projets et programmes pilotés par les ministères sectoriels.

Le Président de la République demande, au Gouvernement, une exploitation dudit rapport, en prenant compte les recommandations pour une meilleure efficacité de l’action gouvernementale.

Le Chef de l’Etat invite, enfin, le Ministre des Finances et du Budget et le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, à lui proposer un Cadre innovant de suivi-évaluation technique et budgétaire des projets et programmes financés sur ressources externes.