NETTALI.COM – Les policiers n’ont pas attendu longtemps pour mettre la main sur le gérant de la villa « La Palmeraie ». Cette résidence a pris feu, hier, causant la mort du couple Tavarez et leur bébé d’un an.   

Un incendie mortel s’est déclaré, hier, à la résidence « La Palmeraie ». Le bilan fait état de 3 morts, un couple et leur bébé d’un an. « Ce matin (hier dimanche), aux environs de 06 heures 30 minutes, les sapeurs-pompiers de Saly ont été alertés pour un feu. A l’arrivée, il s’agit effectivement d’un incendie intéressant trois villas à l’intérieur de la résidence les Palmerais. L’engagement d’un dispositif composé de trois camions citernes, deux ambulances a permis dans un premier temps d’effectuer le sauvetage des victimes à l’intérieur des villas, ensuite d’arrêter et éteindre l’incendie. Malheureusement, nous déplorons la perte de trois corps sans vie : un couple et leur enfant d’un an. Les corps ont été transportés et déposés à la morgue de l’hôpital de Mbour », expliquait le Colonel Cheikh Tine, commandant du groupement des sapeurs-pompiers n°2.

Après l’enquête ouverte, le gérant de la villa a été placé en garde à vue, par la police, pour homicide involontaire et mise en danger de la vie d’autrui. La villa avait été louée à une famille venue de Saint Louis le temps du week-end. Les premiers éléments de l’enquête renseignent que l’incendie serait parti d’un court-circuit dû à une négligence. Le plus grave dans cette affaire c’est que le gérant en cause avait loué clandestinement la maison sans tenir au courant les propriétaires. Ces derniers ont été informés du drame en même temps que tout le monde.