NETTALI.COM-Exercice illégal de la médecine et mise en danger de la vie d’autrui : tels sont les faits reprochés à Alexia Kanté et son époux par le maître des poursuites. Placés sous mandat de dépôt, ils administraient des injections aux femmes pour grossir leurs fesses en une semaine.

Alexia Kanté et son époux risquent gros. Lors de leur face à face, hier, avec le maître des poursuites, ils ont été placés sous mandat de dépôt pour exercice illégal de la médecine et mise en danger de la vie d’autrui. Ils seront jugés le lundi 6 septembre 2021 à  l’audience des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar.

Arrêtés aux Almadies, le couple, qui avait quitté la Côte d’ivoire pour venir au Sénégal, avait loué un appartement pour en faire une clinique. Ils recevaient des dames à qui ils faisaient des injections pour grossir leurs fesses.

Cette affaire a également fait le buzz en Côte d’ivoire parce que la dame Alexia est l’ex de Dj Arafat décédé dans un accident de moto. Entendue par les enquêteurs, elle a évoqué les origines sénégalaises de son mari qui lui servait de comptable pour expliquer, entre autres, les raisons de sa venue au pays de la teranga.

Interrogé, le président de l’Ordre des médecins a confié aux enquêteurs qu’avant d’injecter de l’acide hyaluronique à quelqu’un comme le faisait la mise en cause pour augmenter le fessier, les lèvres, la poitrine, … Il faut d’abord s’assurer que le récepteur n’a pas certains antécédents. Car si tel est le cas, l’injection peut conduire à de graves complications.

Ainsi, les enquêteurs de la SU ont appris la mort troublante, à Dakar, d’une sénégalaise qui avait récemment reçu des injections dans un pays de la sous-région pour grossir son fessier. Une des clientes a des problèmes pour s’asseoir depuis qu’elle a pris l’injection.