NETTALI.COM – Les commerçants du marché Sandaga demandent au président de la République, Macky Sall d’intervenir pour mettre fin aux tiraillements entre les maires Alioune Ndoye et Soham Wardini, relative à la reconstruction du marché.

Le marché Sandaga a été rasé pour sa reconstruction. Mais les travaux tardent à démarrer à cause des tiraillements entre le maire de Dakar Plateau Alioune Ndoye et la mairesse de la ville de Dakar, Soham El Wardini. Chacune de ces deux autorités veut reconstruire le marché. Las de patienter, les commerçants, membres de l’Association “And Taxawu Sandaga” ont organisé une conférence de presse pour demander l’arbitrage du président de la République afin que les travaux puissent démarrer.

A les en croire, ils refusent d’être les agneaux du sacrifice. Et cette confrontation entre les deux maires ne fait que retarder l’exécution des travaux. « Le Plateau a besoin de son marché Sandaga mythique symbole du patrimoine de toute l’Afrique. Il ne doit pas disparaitre. Nous demandons l’arbitrage du Président de la république. Que ça soit Alioune Ndoye ou Soham El Wardini, ce que nous voulons, c’est que le marché soit construit dans les délais », a déclaré Daouda Diouf, président de l’Ats.

Poursuivant, il a indiqué que le Champ des courses n’est pas un lieu idéal pour les commerçants qui y sont recasés. D’après lui, le site, en plus des manquements qui y sont notés, n’attire pas les clients. Ce qui, renseigne-t-il, a un impact grave sur leurs investissements. « C’est un site inachevé, inadéquat, très étroit er avec beaucoup de manquements », dit-il.